06 59 42 11 67

contact[at]espace-elemental.com

Le point d’Unité ou pourquoi rejoindre un plan de conscience plus élevé

Nous entendons beaucoup parler de l’Unité, mais connaissons-nous vraiment le sens de ces paroles ?

Il est clair que rien qu’à l’idée de se sentir unifié, le coeur se réjouit et se remplit d’espoir apaisant, ce qui laisse penser que cet état d’Unité ne nous est pas inconnu puisqu’il résonne en nous à travers la vibration du mot !

Il est question d’unir en soi les polarités originelles, l’énergie du masculin et l’énergie du féminin, en tant que dualité fondamentale et créatrice. Sans principe masculin ou sans principe féminin, la vie ne serait pas sur notre planète ! De ces polarités originelles découlent, à mon humble avis, tout le système des polarités qui constituent la vie, la vitalité et le renouvellement sur Terre. C’est le principe : « l’Un ne va pas sans l’Autre », car chaque polarité nourrit à sa manière une part de la création. On comprend donc qu’il est primordiale que chacune de ces énergies puissent se déployer et circuler sans entrave dans un mouvement naturel et authentique.

A partir de ce postulat, il devient clair, je pense, que pour trouver l’Unité en soi, il est nécessaire, d’une part d’intégrer le système de dualités présent sur Terre, et qui crée chez l’être Humain de la souffrance si ces tiraillements sont vécus à l’état brut, sans réflexion, sans conscience, ET d’autre part, de s’élever ou de transcender les dualités reliées au corps de souffrance pour rejoindre le point d’Unité.

Ce processus à la fois d’ascension et d’intégration du Tout (basses fréquences et hautes fréquences) requiert une évolution personnelle consciente aussi appelée Eveil !

 

Cette très belle représentation du champ énergétique humaine, le tore, nous montre tel que nous sommes réellement, entourés d’un dispositif personnel de gestion de nos énergies. Les clairvoyants peuvent le percevoir et cela change bien l’image que l’on a sur l’être humain.

Cette représentation nous permet de comprendre que nous sommes reliés entre le cosmos et la Terre par les chakras (un concept d’ailleurs qui ne date pas d’aujourd’hui, puisque le terme « Chakra » vient du Sanskrit et signifie « Roue »), par un réseau de canaux énergétiques appelés « Nadis » et un tore dans lequel les énergies dans le cas idéal circulent librement, sans entraves et sans blocages pour nous assurer un bonne connexion Terre/Ciel et une alimentation énergétique qui favorise notre bien-être et notre évolution positive.

Nous savons tous déjà que la réalité est autre et que nous accumulons, créons et portons de nombreux blocages dans cet espace énergétique qui ne datent pas d’aujourd’hui lorsque l’on considère que nous répétons l’histoire de nos ancêtres et la léguons à notre descendance si nous ne nous préoccupons pas d’entretenir cet espace énergétique magique et divin !

Sortir de l’enferment de la dualité terrestre qui nous relie au corps de souffrance nous demande de comprendre, d’avoir la foi, de nous ouvrir et de passer à l’action dans le but d’épurer cet espace énergétique des mémoires, implants, croyances, formes-pensées laissées par le transgénérationnel et les expériences de l’âme durant ses différentes incarnations.

Aujourd’hui, l’ascension naturelle du taux vibratoire de la Terre nous pousse par résonnance à épurer cet espace afin de pouvoir synchroniser nos vibrations (celles de nos cellules porteuses de nos mémoires) avec celles de la « nouvelle » Terre.

Rejoindre par ascension vibratoire consciente le point d’Unité signifie rejoindre un espace énergétique au-dessus des tiraillements, des séparations, des écartèlements que provoquent les dualités dans notre être pour rejoindre un espace d’Amour inconditionnel sans tensions où les flux d’énergie peuvent circuler sans blocages et sans entraves.

Il est plus facile de le dire ou de l’écrire que de le faire, j’en conviens !

Du plus petit au plus grand TOUT est en résonance, des cellules aux planètes.

Il y va donc de découvrir l’Univers en SOI !

Dans notre petit monde sur Terre nous continuons de nourrir LA COLERE, LA RANCUNE, LA VENGEANCE, LA PEUR, LE CONTROLE, j’en passe bien sûr, mais vous savez de quoi je parle, des énergies basses fréquences qui ont leur raison d’Être et qui demandent à être accueillies car elles sont communication des ancêtres, de l’âme, de moi et de l’autre.

Cependant, il est bon de savoir que ces énergies ont leur polarité inverse LA BIENVEILLANCE, LE PARDON, L’ACCEPTATION, L’AMOUR, LE LÂCHER-PRISE, des énergies de hautes fréquences. Ces dernières par vibrations nous libèrent, nous font du bien, nous guérissent uniquement à travers le mot qui leur est attaché.

Rejoindre le point d’Unité présuppose que nous ayons intégré (acceptation, accueil, pardon, non-vouloir, non-faire, ..) ces polarités dans l’expérience et que nous allions nous placer définitivement au-dessus d’elles pour libérer le flux de nos énergies qui à leur tour pourront informer nos cellules avec des codes lumineux dans un cercle vertueux.

Par exemple, LA COLERE provoque une projection négative sur l’autre qui enferme, le dilemme cornélien émerge et nous rend presque fou lorsque nous cherchons une solution dans notre mental qui va alors libérer toute la batterie de l’illusion et des basses fréquences auxquels notre corps va réagir en produisant des hormones qui vont créer de l’épuisement, du désespoir en nous et nous enfermer dans la  MAL-A – DIT (encore faut-il l’écouter !)

Il est préférable d’ouvrir le champ de tous les possibles en soi en se connectant à son SOI SUPERIEUR et en laissant descendre la solution sans rien forcer, juste en étant réceptif dans la douceur et la foi.

A ce moment, connecté au point d’Unité, le corps libère de la sérotonine, l’hormone du bonheur et de l’oxytocine, l’hormone du lien qui nous relaxent, nous font sentir jeunes et heureux, alimentés par des énergies douces et réjouissantes. Le corps se régénère et l’énergie vitale se fait sentir nous libérant des lourdeurs et des épuisants récurrents et nous ouvrant à une créativité constructive.

A MEDITER : réunir nos polarités féminine et masculine signifie se repositionner dans l’énergie d’un Être abouti où nous savons être homme sans jugement et être femme sans jugement, où toutes les croyances sur l’Un ou sur l’Autre se sont évaporées, où la paix règne épurés des préjugés ancestraux construits et créés de toute pièce dans l’espace et le temps !!!

A MEDITER : le thème des hormones est un thème qui m’a toujours fasciné intuitivement parlant du fait que ma glande thyroïde ait quasiment disparue de mon corps physique par atrophie m’ouvrant à une large réflexion sur les causes de cette aridité hormonale et sur les liens ancestraux et karmiques que cette coupure énergétique peut avoir.

Cette MAL-A-DIT m’a enseigné intuitivement qu’un lien énergétique subtil (les hormones étant à mon avis des transmetteurs puissants entre le subtil et le dense) entre mes hormones thyroïdiennes et une entité cosmique avait été coupé !

Si nous méditons sur la libération de substances de joie, de bien-être et de « coeurdialité » dans notre corps physique lorsque nous rejoignons l’état de conscience d’Unité (voir ci-dessus), il devient évident que l’Univers ou l’Intelligence universelle ou la Source nous veut du bien !! Et j’insiste sur ce fait que nous pouvons appeler ici la JUSTESSE (et non pas la justice qui punit, la justesse ne punit pas puisqu’elle découle d’un mouvement naturel que nous bloquons nous-m’aime).

Il est important de comprendre que nous sommes porteurs de toutes les solutions et que nous sommes créateurs, NOUS et personne d’autre, sommes les gestionnaires de notre tore (voire la photo ci-dessus). Rien n’est fatalité, et ne nous devons rien subir. Tout ce que nous vivons sous l’aspect de l’impuissance nous communique qu’il existe un lien dysfonctionnel en nous (bien entendu au sens large du tore et de ses connexions) : traumatisme, blocages mentaux et émotionnels, blessures originelles, implants, mémoires d’entre-vies, mémoires de l’âme, mémoires transgénérationnelles, etc… Ces facteurs non résolus en nous nous causent du stress et de l’épuisement qui vont créer des résonances négatives dans notre champ énergétique et produire des synchronicités en résonance avec l’image du passé, d’où les situations répétitives au cours des vies, et des siècles qui résonnent dans nos vies.

Nous résonnons ici avec l’écho du passé !

Nous débouchons ici sur le libre-arbitre. Un vaste sujet qui demande observation, méditation, mise en action et connexions multidimensionnelles, intuitions et ressentis.

Le libre-arbitre, tout un programme de désengrammage !

L’Univers nous a donné le libre-arbitre pour que nous en fassions bon usage dans le sens divin du terme. Si jamais je ne dépasse le confort illusoire de ma zone ancestrale de confort qui repose sur du conditionnement, de l’habitude, jamais je ne pourrai connaître le point d’Unité (à chacun son évolution et sa fatalité !)

L’univers souhaite que nous soyons courageux, que nous nous engagions sur la voie du divin et que nous honorions avec gratitude la chance de l’expérience terrestre, il nous demande de sacraliser et d’en être conscient (autrement dit, de nous reconnecter à partir de la Terre à la conscience universelle, c’est le lien que nous n’aurions jamais dû couper !)

Si nous résonnons encore avec des peurs, nous ne faisons pas les bons choix ou nous ne faisons pas de choix du tout (non-choix) par manque de courage. Quelles seront les conséquences de ce choix dont je sais qu’il rejoindrait la voie/voix de mon âme, qu’il me conduirait vers l’Unité, la vivance et la Joie ?

« Ces peurs indiquent le manque d’ancrage, le refus d’incarnation et d’engagement, le déséquilibre, autrement-dit, la présence d’une dualité entre féminin et masculin avec un masculin trop impuissant. »

 

De retour à l’équilibre originel

C’est ainsi que le retour à l’Unité nous permet de boucler la boucle, celle de l’Ourobouros, celles des cycles éternels de vie et de mort dans lesquels nous nous trouvons et qui ne devraient pas être figés.

La voie de la lumière est également la voix des bons choix, des croisées des chemins et des intersections !

Nous sommes les maîtres de la vie et de la mort, nous créons nos petites morts pour mieux renaître vers la lumière. Chaque être humain est LIBRE de SA LIBERTE. Si chacun s’engage pour soi, personne n’a besoin de se sentir responsable de l’autre (l’enjeu de l’empathe qui se décentre). Chacun peut rester en son centre et se concentrer sur sa voie de lumière. Dès que nous envoyons l’information que nous ne pouvons pas faire quelque chose, que nous nous sentons inférieur, que nous avons un manque d’amour, de respect, cette énergie nous revient en pleine face.

Le point d’Unité vibre la neutralité.

Le point d’Unité ne connait pas de blocages, il est le point où les engrenages sont bien huilés et où l’équilibre se maintient sans efforts et aspérités. C’est l’état de conscience qui permet de disposer de son énergie vitale sans restrictions !

Auteure :

Muriel Gaillard Energéticienne, Accompagnements énergétiques et médiumniques sur la voie de l’âme, Couples, couple intérieur, haut-potentiels « Voyons grand ! » 🥰 Prenez soin de vous !

Infos et réservation au 0659421167, www.espace-elemental.com

Chaîne UTube : https://www.youtube.com/channel/UCo8UHgv1RK1nf_R3wgKQ2Kg