06 59 42 11 67

contact[at]espace-elemental.com

De

La manifestation du feu en automne – Attention aux inflammations !

Selon la médecine tibétaine et sa conception de la santé, nous vivons en interdépendance avec tout ce qui nous entoure. Le déséquilibre est plutôt la règle et il nous appartient de nous adapter aux conditions extérieures en adaptant nos comportements, notre alimentation et notre hygiène de vie. Les saisons jouent un rôle particulièrement décisif dans le maintien de notre bien-être ou non.

En tant que praticien de la médecine tibétaine, nous savons que pendant les 4 saisons nous accumulons d’un côté un élément et nous en manifestons un autre de l’autre. En été, nous accumulons la chaleur dans notre organisme alors que nous manifestons le vent accumulé au printemps.

En automne, nous manifestons la chaleur qui s’est emmagasinée dans notre corps. Il n’est alors plus du tout étonnant de voir se manifester les inflammations !

Comment faut-il comprendre ce mécanisme naturel qui s’applique aussi à la nature ?

A vrai dire, si nous acceptons ce point de vue sans le vérifier, il est difficile de nous rendre compte du pourquoi et du comment et nous ne faisons que croire une information provenant d’une source extérieure. Or, la naturopathie tibétaine, nous encourage à comprendre les processus de l’intérieur afin de réduire les freins du mental à passer à l’action pour maintenir l’équilibre dans notre corps.

En ce qui me concerne, la compréhension s’est faite une journée d’automne alors que je recueillais les noix autour du noyer. L’automne est aussi le temps des récoltes et du lâcher-prise (feuilles et branches tombent au gré du vent). Il avait fait très chaud en été et l’automne était déjà pluvieux. Je m’étonnais en ramassant les noix de mettre les mains dans des flaques tièdes. La température extérieure avait pourtant déjà baissé. A ce moment, je me suis souvenue de la manifestation de la chaleur en automne et j’ai compris qu’il en était de même pour notre corps (la matière correspond à la terre en médecine tibétaine).

En automne, la chaleur quitte ses lieux de stockage et se diffuse, ce qui correspond à une montée de l’élément feu en médecine tibétaine (le Kripah). Le corps offre en cette période un terrain propice aux inflammations de toutes sortes (grippes, rhumes, poussées de Lymes, fièvre, toux, etc..).

Ici je lance un avertissement aux typologies « Feu ». Attention les sanguins, l’automne pourrait bien souvent se passer de la même manière pour vous toutes les années, d’autant plus grave sur des maladies infectieuses chroniques !

La chaleur se manifeste pour les trois typologies, Vent, Feu, Terre/Eau pendant l’automne, mais le sanguin qui ignorerait le fonctionnement de son corps pourrait en souffrir d’autant plus.

A quoi reconnaît-on que nous sommes de typologie Feu (sanguin) ?

Il est rare que ces personnes n’aient pas remarqué que l’organe problématique chez eux est le foie, d’ailleurs, ils piquent des colères rouges qui montent aussi rapidement que la flamme, ils transpirent, leur corps libère des odeurs fortes. Leur intelligence est vive et rapide, ils sont tranchants, ils ont besoin de sport, ils cherchent la performance et se surpassent volontiers. Ce sont les guerriers. Un sentiment de lutte intérieure les torture en général si ils ne se mettent pas sur la voie du rééquilibrage et du développement personnel.

J’adore cette image très évocatrice des typologies : lors d’une manifestation dans la rue, les sanguins sont devant et mènent le groupe, les manifestants de typologie « Vent » sont derrière et réfléchissent s’ils avancent ou si ils devraient plutôt repartir et les manifestants de typologie « Terre/Eau » sont les derniers et ont des difficultés à avancer tant ils sont flegmatiques. Vous vous reconnaissez ?

Une fois ces mécanismes naturels reconnus et intégrés, il est plus facile de se préparer à passer un automne sain et de profiter de cette saison dorée magnifique. 

Alors que faire ?

La clé est la détoxification d’automne. Pour les tibétains, c’est l’époque des purges et surtout pour les sanguins (zut alors !). Le feu étant par nature très puissant, cette typologie accumule également beaucoup de toxines dans le système digestif (les odeurs ne trompent pas !).

Un jeûne détoxifiant fait des miracles ! Il ne s’agit pas de ne pas manger, mais plutôt de manger ce qui permet d’éliminer les toxines vers l’extérieur du corps.

Le purgatif très utilisé par les tibétains est le Tripala (vous ne l’oublierez pas…le goût est insupportable !), certes, mes les trois fruits détoxifient à merveille tout le système digestif (une ou deux capsules suffisent généralement à purger intensément, des décoctions détoxifiantes du foie sont également recommandées). Une fois par an, à nous de peser le pour et le contre !

Pour accompagner ce nettoyage intérieur, 3 à 4 jours de Kichiri à base de lentilles corail (je vous laisse chercher la recette) et le tour est joué !

Tous les ans en début d’automne, cette purge permet à un organisme sain (en cas de maladie, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin tibétain ou ayurvédique) de réguler l’élément feu, ainsi que son énergie vitale !

Je vous souhaite à tous un très bel automne flamboyant !!

 

Auteure Muriel Gaillard, Energéticienne www.espace-elemental.com, Infos et rendez-vous au 06 59 42 11 67