06 59 42 11 67

contact[at]espace-elemental.com

Couple en gémellité (connu sous Flammes jumelles) : abandon et rejet, ça bloque

Les blessures d’abandon et de rejet nous manipulent et nous ne les voyons pas (les mécanismes de défense omniprésents qui nous gouvernent)
L’abandon
C’est la blessure du manque affectif. L’enfant se trouve très tôt dans un manque affectif profond et de non écoute. La peur qui découle de cette blessure est celle de la solitude. L’enfant développe le masque du dépendant (recherche de validation) et se heurte toujours à la passivité parentale ce qui induit chez l’enfant la croyance qu’il doit se débrouiller seul et qu’il ne peut compter que sur lui-même, ceci deviendra le masque de l’indépendant en tant qu’adulte. Celui des deux qui a cette blessure développe les traits du sauveur qui en se sentant utile a l’impression de pouvoir être moins abandonné (de l’autre côté l’autre peut se sentir manipulé sous forme de chantage affectif ou de phases de rupture).
Le rejet
C’est la blessure de l’enfant qui se sent rejeté par ses parents. Cet enfant commence a construire son masque de fuyant pour éviter d’être placé dans la vivance d’être rejeté. Il cherchera toute sa vie à obtenir la reconnaissance et l’amour des autres et utilisera pour cela toute une palette d’artifices qui prendront la forme d’un personnage fictif : le faux-self.
Plaire aux autres en leur offrant ce dont ils sont demandeurs permet d’éviter les conflits et donc le rejet. Il recherche constamment l’approbation des autres et cette recherche est associée à la fuite face à toute implication émotionnelle. Se sentir rejeté engendre de la panique.
Dans le couple duo, celui-ci va chercher à détecter ce que l’autre ressent pour lui et non pas ce qu’il ressent pour l’autre : le diagnostic de l’amour de l’autre le rassure et lui renvoie une image positive de lui, il est avide de reconnaissance. Il se garantit de décider de tout dans la relation et ainsi d’éviter la souffrance et le rejet. Il entretient bien souvent une relation maritale avec une personne toxique avec qui tout cela est très simple, n’étant pas amoureux il ne subit pas les peurs d’être rejeté, ce qui est plus simple pour lui qui est facilement en immersion dans ses émotions et donc complètement dirigé par elles.
Il veut être aimé mais a peur d’aimer !!
Côté blessure d’abandon, on a le contrôlant qui s’impose une rigueur stricte, il ne trahit pas sa parole, il met longtemps à promettre quelque chose, mais si il le fait c’est contre vent et marées. Cette rigueur est un point d’ancrage pour rejeter toute faiblesse chez l’autre. Il manifeste un fort caractère dans ses interactions et de l’autre côté on craint toujours une manipulation fantasme de trahison. Il se sent très vite trahi par l’autre.
Côté blessure de rejet, on essaye d’être fort, mais on n’arrive pas à l’être et on tente d’en donner l’illusion. Ainsi, il y a trahison de sa propre personne en dissimulant ses faiblesses, sa fragilité et son impuissance.
Conscient de sa propre trahison envers l’autre, ce dernier va tout mettre en oeuvre pour éviter la détection de ses trahisons : silence, fausses excuses, mensonges.
Comme il veut être aimé mais qu’il a peur d’aimer, il jouera volontiers le séducteur car tomber amoureux le rend mal à l’aise par trop de vulnérabilité. Il crée donc des situations qui pousseront l’autre à rompre. Il se crée également une peau « avenante », mais il a des difficultés à s’exprimer tant verbalement que dans les actes. Il ira dans l’adaptation séductrice et non dans la justesse du propos, cela permettant d’éviter les injustices. En amour, il prend sur lui l’injustice et fait mine de ne rien ressentir, ce qui est une bombe à retardement !!
Constat alarmant pour ces deux êtres humains en amour
Nous pouvons donc imaginer que dans ces conditions, ajoutées aux attaques massives des membres de la famille du côté « Rejet », ces situations sont inextricables. Les blessures engendrent des comportements dissonants et les membres de la famille agressifs des obstacles ne faisant qu’augmenter la souffrance de tous  et bloquant l’évolution vers l’allègement et la paix authentique.
Ce sont les blessures qui communiquent entre elles ! Colère, peine, douleur ou suradaptation mutelle aux incohérences de l’autre…
Les solutions sont, en premier lieu, de mettre fin aux tortures infligées au couple par les membres de la famille (épouses, époux, parents, enfants parfois même petits) qui en soi n’ont pas à se mêler de cette relation qui ne les regarde en rien (les jumeaux ont besoin de trouver des solutions à deux pour s’en sortir et retrouver l’harmonie et la paix dans leur vie, c’est vital ! Le stress auquel ils sont soumis est d’une grande intensité et il est inadmissible que les membres de la famille contribuent à l’aggraver avec le risque que l’un des deux y perde sa vie).
En deuxième lieu, il convient pour les jumeaux de revenir à l’unité en soi en stoppant ces auto-pilotes qui dominent tous leurs ressentis.
Que faire ? Dialoguer, devenir adultes et ne pas autoriser les membres de la famille à intervenir dans cette relation ! Et puis certainement, s’engager dans une voie thérapeutique, l’idéal à deux ! Nous n’en sommes plus aux mystères, la gémellité fait déjà l’objet de nombreuses études. Contribuons à l’avancement dans ce domaine afin d’aider les couples futurs dont nos enfants font ou feront certainement partie ! 
Inspiré et partiellement extrait de « Flamme Jumelle. De la gémellité à l’Unicité » par Fabien Marchand-Denis Mourizard et Anais Doussot

Infos et réservation au 0659421167, .espace-elemental.com

Ma chaîne Utube Sourireà la vie, liens d’âme, couple intérieur, couple en général, enfants de la nouvelle Terre : https://www.youtube.com/channel/UCo8UHgv1RK1nf_R3wgKQ2Kg

Mon blog pour de nombreuses infos en développement perso :
Les témoignages sur mes accompagnements pour se sentir en sécurité lors de votre choix d’accompagnement énergétique :
Pour notre paix d’esprit, j’ai fait « légaliser ma pratique :
☀☀Conventions d’accompagnement pour la protections de vos données et pour un cadre juridique de mes pratiques énergétiques validées par une avocate spécialisée en la matière.