06 59 42 11 67

contact[at]espace-elemental.com

Aide-toi et le ciel t’aidera…sacré masculin !!

La reconnexion à notre âme, à notre Soi Supérieur, l’ascension énergétique sur l’échelle christique….autant de processus qui demandent le passage à l’action !

Le sujet est vaste, actuel, cuisant et les guides m’envoient un tel flux d’informations à vous retransmettre que j’ai besoin d’abord de structurer ce flux pour qu’il vous arrive clairement ! Tous les articles que j’écris sont en canalisation directe et cette fois-ci, je dois dire que ça se bouscule au portillon. Rien d’étonnant à cela en cette période où l’actualité mondiale nous pousse, nous les artisans de lumière, à agir dans notre domaine d’action. Le mien étant la re-transmission d’enseignements, de codes lumière sous forme de textes, de peintures, de soins, de tirage de cartes, et bientôt de formations et d’accompagnements ciblés.

Les guides nous transmettent que dans le cadre de cette ascension énergétique, nos énergies féminines ont pour rôle de réceptionner les informations qu’ils nous envoient (ce que je fais là en direct) d’une part, et d’autre part, nos énergies masculines doivent nous permettre de passer à l’action dans la matière afin de mettre en mouvement et en place la guérison énergétique liée aux enseignements communiqués par le canal : « Aide-toi et le ciel t’aidera » prend tout son sens !

Un tout petit supplément d’information à propos du masculin et du féminin en nous, nos deux principes originels : ils s’adressent ici au Féminin Sacré et au Masculin Sacré, dans le sens où ces deux énergies auront l’effet escompté dans leur complétude (harmonie yin et yang) si elles ont été purifiées des liens de basses fréquences accrochés au cours des temps à nos énergies cristallines (le mots-clés sont ici KARMA, TRANSGENERATIONNEL, CELLULES, ADN, MITOCHONDRIES, IMPLANTS).

Revenons à nos moutons 

Les guides ont beaucoup d’humour, plus je canalise et plus leur humour, qui déclenche en moi très souvent des fous rire, m’aide à relativiser la gravité des situations que nous vivons sur cette Terre Sacrée GAIA actuellement.

Et pourtant il faut une bonne dose d’humour pour protéger notre être profond des violences que l’humanité subit actuellement au travers de forces de l’ombre bien décidées à empêcher l’ascension énergétique des êtres humains par effet de synchronisation avec l’ascension terrestre que rien ni personne ne peut enrayer (c’est la polarité réjouissante de la dualité que nous vivons actuellement). Autrement dit, nous sommes dans la dualité, tiraillés entre l’ascension de notre chère Terre et les actions maléfiques de masculins que l’on peut qualifier de bien de noms mais pas de Sacrés !!

« La demande des guides est que nous nous élevions énergétiquement au-dessus de cette dualité pour en éviter les tiraillements et les aspérités qui enrayent notre ascension, sous peine d’être tirés vers le bas, ce qui ne sert à personne. Ils nous communiquent également qu’ils sont conscients que nous devons déployer un masculin sacré puissant pour vaincre les forces qui nous tirent vers le bas et aller vers l’ascension, mais que les cadeaux seront à la mesure de notre implication (ils nous ramènent ici au chakra Manipura, la porte de la cité des joyaux, la croisée des chemins vers le rayonnement de notre énergie cristalline). »

Les vaccins qui sont actuellement vendus comme des produits de première nécessité, tel le pain (« ça se vend comme des petits pains »), ont pour but, d’une part, d’enrichir les multinationales pharmaceutiques, leur conférant dans notre monde vain un pouvoir certain avec une grande facilité, et d’autre part, d’enrayer la libération de la glande pinéale chez l’être humain : « Astra Ze Neca » signifie « Tueurs d’étoiles ». Ne soyons pas dupes !

 

La glande pinéale

Le Vatican, la figure emblématique du Pape et la glande pinéale plantée bien en vue dans la cour du Vatican, laissant croire aux « croyants » qu’il s’agit d’une pomme de pin anodine !

Les subterfuges d’endoctrinement de l’être humain sont nombreux et à deux tranchants, telle la dualité. Les comportements, paroles, actions et créations sacro-saints de l’être humain bon serviteur qui ira au paradis et qui doit se faire vacciner pour protéger son prochain.…..je vous laisse écrire la suite de ce paragraphe dont je ne souhaite pas diffuser l’énergie reptilienne à travers la vibration des mots dans cet article.

La sexualité sale est la sexualité prédatrice à l’origine malheureusement de nombreuses conceptions, entachant l’âme en incarnation de lourdeurs au passage.

La sexualité sacrée regorge de secrets de pureté et de libération de l’être de l’ENFER-me-MENT.

Le corps est pur, le corps est sacré, le corps est porteur de libération, vive le corps et la vivance !

Le gland chez notre masculin est un bijou, une pierre précieuse et lorsqu’il n’est pas circoncis, il est porteur du masculin et du féminin (gland et prépuce) et c’est dans la joie et la béatitude qu’il offre sa semence fertile, sa fécondité, ses graines. Afin d’avoir une érection, le sang venant de son coeur rejoint le pénis qui dans la joie profonde, si elle n’est pas enrayée par des croyances mentales impures, va libérer son abondance créatrice. Le masculin passe bel et bien par son coeur ! Il ne peut pas faire autrement.

Le clitoris chez notre féminine est un bouton de fleur hautement vibratoire porteur lui aussi du masculin et du féminin (le clitoris est un mini pénis) directement relié à la glande pinéale, multi-orgasmique. Nous sommes des chanceuses mesdames car grâce au coeur sensible de nos masculins nous pouvons passer dans un état de conscience de joie extrême, de béatitude, d’extase aussi souvent que nous le souhaitons. 

Je souligne ici l’aspect androgyne des partenaires, l’UN est l’Autre ! Il y a la Terre et la semence qui sont de même Nature…

Y-aurait-il eu désinformation (au niveau des cellules et de l’ADN, il va sans dire !) sur notre masculin ?  Serait-il porteur des énergies subtiles d’Amour ? Je vous laisse méditer pleinement et en toute ouverture sur ce sujet !

 

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, faisons à présent le lien avec notre glande pinéale et notre libération avec l’extrait d’un article paru sur https://www.energietherapie.fr/la-glande-pineale.html:

« Depuis René Descartes au XVIIe siècle, qui affirmait que l’âme humaine se situait en elle, la glande pinéale était considérée comme étant un organe possédant des fonctions transcendantales. Au-delà de Descartes, l’écrivain anglais écrivant sous le pseudonyme de Lobsang Rampa s’est dédié, parmi d’autres, à l’étude de cet organe.

Les défenseurs des capacités transcendantales de cet organe le considèrent comme étant une antenne. La glande pinéale porte, dans sa constitution, des cristaux d’apatite.

Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune, ou la capacité d’orientation des hirondelles au cours de leurs migrations (elles captent les champs électromagnétiques de la Terre). Chez l’être humain, elle serait capable d’interagir avec d’autres zones du cerveau comme, par exemple, le cortex cérébral qui serait capable de déchiffrer de telles informations. Une telle interaction serait moins développée chez les autres animaux. Cette théorie prétend expliquer les phénomènes paranormaux tels que la clairvoyance, la télépathie et la médiumnité. Pour la doctrine spirite, l’épiphyse est un organe de haute expression pour le corps éthéré. Elle préside aux phénomènes nerveux de l’émotivité, due à son ascendance sur tout le système endocrinien, et joue un rôle fondamental dans le domaine sexuel. Dans ce même ouvrage, André Luiz décrit aussi que l’épiphyse est liée à la pensée spirituelle au travers des principes électromagnétiques du champ vital, que la science formelle ne peut pas encore identifier, commandant les forces du subconscient sous la détermination directe de la volonté.

De par une impossibilité mathématique, notre corps ne peut pas produire sa propre conscience. Dès lors, la conscience doit provenir de l’extérieur.

Comme l’a dit Machado de Assis dans ses Oeuvres posthumes, « la pensée s’incline sur le trapèze du cerveau ». La pensée est installée dans le cerveau, et le cerveau est l’instrument de la personne, qu’est l’esprit.

Il existe aussi un concept erroné selon lequel la science serait matérialiste. Mais le matérialisme n’a pas de preuve scientifique. Aucun travail scientifique ne prouve que le matérialisme serait une réalité existentielle ! Aussi, lorsqu’un scientifique a une vision matérialiste, il s’agit là de son opinion personnelle, et non de l’opinion de la science.

Lorsque l’on raisonne du point de vue de la physique elle-même, on ne peut pas affirmer que l’on soit en train de voir une table, par exemple. Ce que l’on voit, c’est la lumière qui se reflète sur la table. S’il n’y a pas de lumière, on ne peut pas voir la table : la matière est invisible !

Alors, de quoi est faite la matière ? D’atomes. Qu’est-ce qui existe à la superficie de l’atome ? Des électrons. Et que se passe-t-il lorsqu’un électron s’approche d’un autre ? Ils se repoussent parce qu’ils ont la même charge. Aussi, lorsque l’on touche la matière, l’impression tactile que l’on ressent n’est pas le toucher mais plutôt la force de répulsion électrostatique des électrons. S’il était possible de toucher la matière, il y aurait fusion atomique. Ainsi, la matière s’avère invisible et intangible. Le matérialiste croit en ce qu’il ne peut pas toucher et en ce qu’il ne peut pas voir. Pour que quelqu’un devienne matérialiste, il faut donc beaucoup de foi…

Les universités doivent enseigner et étudier toutes les formes de pensée, ce qui inclut toutes les cultures.

Le code international des maladies en est venu à reconnaître l’état de transe et la possession par un esprit comme pouvant faire l’objet d’un diagnostic médical, sous la réserve suivante : « l’état de transe hors du contrôle de la personne est une maladie mais, lorsque cet état de transe se produit dans le contexte religieux de la personne, ce n’est pas une maladie ».

Le Dr Sergio Felipe de Oliveira

a disséqué divers cadavres et a pu vérifier qu’aucune glande pinéale n’est semblable à une autre. Il a coupé une glande pinéale au milieu, l’a soumis au microscope électronique et a pu vérifier qu’il y a diverses structures couvertes par des enveloppes formées de tissu conjonctif.

La glande pinéale est plongée dans le troisième ventricule du liquide céphalo-rachidien et, sous la pression des vases communicants, ces structures souffrent d’une pression semblable à celle que le cerveau éprouve, ces structures ayant un format semblable à celui du cerveau.

Ces structures sont des capsules, en cristaux d’apatite.

Mais pourquoi y’a-t-il des cristaux dans la tête ?

Auparavant, on pensait que la glande pinéale dégénérait avec l’âge et qu’elle n’avait pas la moindre fonction, mis à part faire émerger la sexualité jusqu’à l’âge de 13/14 ans, pour ensuite perdre toute fonction et se calcifier. De fait, un processus bio-minéral affecte la glande, la faisant se calcifier. Pour sa thèse de doctorat de l’université de São Paulo, le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de la diffraction des rayons X. Ce travail lui a permis de vérifier qu’elle ne se calcifiait pas mais, donnait lieu à la formation de structures organisées. Mais alors, quelle serait donc la fonction de ces structures à l’intérieur de l’organisme ?

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et repousse le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Les médiums ostensifs ont beaucoup de cristaux.

L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres taillées. Les recherches montrent que ce cristal capte les champs électromagnétiques. Et le plan spirituel agit au moyen de ces champs. L’intervention divine s’effectue toujours en obéissant aux lois de la nature.

Les médiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions spirituelles, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale. Or, personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux, c’est là une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

La glande pinéale est un puissant récepteur, mais ce sont d’autres zones du cerveau qui décodent les informations reçues, telles que le cortex frontal cérébral. Sans cette interaction, les informations reçues ne pourraient pas être comprises. C’est pourquoi les animaux ne peuvent pas les décoder : les autres parties de leur cerveau n’ont pas cette attribution.

La glande pinéale capte ainsi des vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Elles sont archivées et elles réagissent au sein du cerveau de diverses manières. C’est sans doute pour cette raison que les hindous considèrent que la glande pinéale est la glande de la vie mentale, et du contact avec l’au-delà…

Les poissons aussi ont une glande pinéale. Alors que les animaux ont une tête translucide, leur glande pinéale est faite de cellules de rétine dans la mesure où, la glande pinéale et les yeux ont la même origine.

Notre tête est imperméable à la lumière, alors que la glande pinéale est atteinte par la lumière au travers de la rétine des yeux. Une partie de la lumière captée par les yeux forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée. Quant à l’autre partie de la lumière, elle régulera les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale.

Il y a aussi des hormones qui sont sagement régies par la Lune : toute grossesse saine dure neuf mois, ce qui est exactement la durée de l’année lunaire. Mais comment l’organisme accompagne-t-il cela ainsi ? C’est parce que la glande pinéale capte les émissions de la Lune et cela se répercute dans toute l’hormonologie régie par la Lune, qui régule les hormones sexuelles reproductrices.

Au cours des cycles de veille et de sommeil, c’est l’oeil qui capte la lumière et qui informe l’organisme de ce qu’il fait jour ou nuit. La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps. »

Appel aux artisans de lumière, flammes jumelles, personnes engagées dans un processus d’éveil et d’ascension (et tous les autres, mais ils ne vont pas s’intéresser à cet article, fruit de leur libre-arbitre)

Les guides nous envoient par le biais de nos énergies féminines les codes lumière nous incitant à activer notre masculin sacré, autrement dit à passer à l’action pour la purification de notre glande pinéale (soins énergétiques, méditations, hygiène de la pensée, présence de l’Être, connexion à notre être profond, persévérance, foi) car cela requiert la mise en place d’actions concrètes pour purifier le flux de nos pensées et de nos formes pensées (multipliés par deux en puissance pour les flammes qui passent en mode télépathie précisément dans ce but là pendant la séparation). Ce sont les actions qui viendront soutenir le féminin. Cette complétude du couple réception/action conduira de manière exponentielle à la libération de la glande de la paix, de la joie et de la béatitude. Dans ces énergies de paix, d’Union intérieure, d’alignement, les êtres humaines seront, diront, penseront leur vérité profonde et créeront la vérité divine autant que possible en eux et autour d’eux !

Il nous faut être forts et persévérants pour purifier nos pensées jusqu’à l’état cristallin. L’amour inconditionnel est un allié dans ce processus et la sexualité sacrée est la cerise sur le gâteau. Tout dépend de la vision que nous avons de notre voyage sur cette Terre. Cette vision peut porter le voile ancestrale de l’ombre et de l’asservissement ou bien être claire comme le cristal des origines.

Réhabilitons l’Amour de l’homme, nous les femmes, car nous créons notre réalité par nos pensées. Nos pensées ont été souillées au cours de cette ère de prédation dont nous sommes porteuses de mémoires. Purifions nos pensées mesdames car nous sommes dotées d’une grande puissance et accueillons tout l’Amour de nos masculins dans l’Union sexuelle car leur baguette magique est un cristal pur capable de déverrouiller la glande de l’extase et de la félicité en nous (GRATITUDE) pour le plus grand bien de l’humanité : faisons l’Amour avec Amour et libérons les énergies originelles en nous sans aucune culpabilité ou mauvaise conscience, celles-ci sont des conditionnements malsains qui demandent à être purifiées à tout jamais (quoiqu’en dise le Pape) !

Nos hommes sont des joyaux sensibles et précieux qui nous portent là où nous souhaitons aller si nous les reconnaissons en tant que tels, nous les créons de toute pièce dans nos têtes. Ils sont Amour et Fertilité, créateurs dans la matière de nos créations intérieure.

Créons notre père et notre mère cosmiques afin de changer le cours de l’histoire et de créer la nouvelle humanité qui doit permettre le retour de la paix et du respect sur Terre. 

Refusons les injections du malheur, restons libres de penser et de créer en dehors des systèmes imposés par l’argent et le pouvoir.

Accueillons le sperme, l’eau matricielle des femmes fontaines, la substance cristalline de la glande pinéale en abondance, accueillons et ressentons notre corps dans toute son abondance, dans tout ce qu’il libère sans dégout et aversion. Il est la clé ! Les glandes libèrent des substances d’énergies subtiles qui nous relient à nos étoiles mères (d’où la nécessité d’en prendre soin déjà par le biais d’une alimentation saine qui ne crée aucune dépendance). Je tiens à ajouter ici que notre glande pinéale capte la lumière à travers nos yeux qui eux-mêmes sont connectés énergétiquement au foie. Cet ensemble réagit de manière sensible et réceptif à l’émotion de la colère – à paraître bientôt un article détaillé sur les mécanismes de la colère – (le foie). Cette chaîne me conduit donc à la mise en relation de la colère et de la glande pinéale. Purifions nos pensées de la colère pour ne laisser passer que la lumière et rien d’autre vers la glande pinéale ! Le remède ici est le PARDON. Le chakra du plexus solaire peut soit être chargé de colère, soit être libéré par le pardon qui va ouvrir la caverne d’Alibaba !

Fêtons l’abondance de la Terre au Ciel, voyons, accueillons et sentons le Divin dans tout ce qui fait de nous un être humain en dehors des normes imposées par la société qui gère et limite notre circulation énergétique au profit de petits groupes avides d’argent de pouvoir !

Muriel Gaillard Energéticienne, Accompagnements énergétiques et médiumniques sur la voie de l’âme, Couples, Couple intérieur, Haut-potentiels « Voyons grand ! » 🥰 Prenez soin de vous !

Infos et réservation au 0659421167, www.espace-elemental.com

Chaîne UTube : https://www.youtube.com/channel/UCo8UHgv1RK1nf_R3wgKQ2Kg